- Publicité par PubXpress -

Ray et Marlene Beauregard ont pris leur retraite, il y a plusieurs années, mais cela n’empêche pas ce couple de s’activer. Sur leur propriété familiale de 63 acres, située dans la région idyllique du canton de Stormont, tous deux travaillent fort. Ray est dans les champs à fignoler ses nouvelles plantations d’arbres, tandis que Marlene s’occupe de ses poules et de ses dindes qui font partie d’un petit commerce qu’ils ont conservé.

Ray met beaucoup d’amour à soigner ses arbres : « Ils ont besoin d’attention, comme des bébés », dit-il. « Il faut donc leur donner des soins et une chance de se développer! »

Les arbres sont une récente addition à la ferme; durant des années, le couple a élevé du bétail et tenté de faire pousser certaines cultures, mais la terre était trop humide et est restée inculte durant des années. Il y a quelques années, quand ils ont vendu leurs dernières bêtes, Ray et Marlene ont cherché un moyen de rendre leur terre productive. La réponse est venue en 2012, quand les Beauregard se sont engagés à planter plus de 7 300 arbres sur leur terre, grâce au Programme 50 millions d’arbres du gouvernement de l’Ontario. Enchantés des résultats de la première expérience, ils en ont planté près de 11 000 autres en 2014.

« Durant des années, je me suis demandé quoi faire de ma terre », dit Ray, « mais je n’ai jamais pensé à des arbres. Depuis lors, je parle à tout le monde du Programme 50 millions d’arbres. C’est un excellent moyen de remplir votre terre à bon compte! »

La plantation s’est effectuée sous la surveillance de l’Office de protection de la nature de la région de Raisin (OPNRR). Normand Génier, spécialiste des forêts à l’OPNRR, a travaillé avec Ray and Marlene pour évaluer dans quelle mesure leur propriété pouvait se prêter à l’expérience et pour prendre les dispositions nécessaires à la plantation. « J’ai été tellement impressionné par l’engagement et la volonté dont Ray et Marlene ont fait preuve en s’investissant dans le projet » , dit-il. « Ray  est si déterminé; j’aime l’écouter raconter comment sa tondeuse pour grandes surfaces se prend dans la boue quand il la passe entre les rangées d’arbres. Il nous faudrait plus de propriétaires terriens comme Ray et Marlene qui comprennent la valeur de l’intendance des forêts et qui ont la patience et la vision nécessaires pour se dévouer à planter des arbres qu’ils ne verront jamais arriver à maturité. »

Même si la plantation d’arbres ne figurait pas dans leurs projets initiaux, le couple a compris sur place, par la suite, toute l’importance de cette démarche. « Les arbres sauvent l’humanité », dit Ray en souriant. Il faut continuer à faire connaître tous leurs avantages. »

« Les arbres sont excellents pour mes animaux », renchérit Marlene. « Ils donnent de l’air pur à mes oiseaux et aux cerfs que j’aime. » « Et puis », ajoute-t-elle avec un petit sourire moqueur, « ils donnent à Ray une occupation pour le sortir de mes pattes. »

« Ray et Marlene Beauregard ont fait preuve d’une intendance environnementale exceptionnelle en participant au Programme 50 millions d’arbres », déclare Bill Mauro, ministre des Richesses naturelles et des Forêts. Ils nous aident à préserver un environnement sain et durable pour les générations futures et je les félicite de tout cœur. »

« C’est fantastique de voir des propriétaires terriens comme Ray et Marlene apporter une aussi belle contribution à l’environnement dans le cadre du Programme 50 millions d’arbres », dit Rob Keen, chef de la direction de Forêts Ontario. « Non seulement donnent-ils un excellent exemple à d’autres propriétaires, mais il est très évident qu’ils tirent déjà une belle satisfaction à voir le fruit de leur travail, et que cette expérience a enrichi leur vie. »

Pour de plus amples détails sur le Programme 50 millions d’arbres et d’autres programmes semblables, ainsi que sur les ateliers locaux de plantation d’arbres, visitez : http://www.forestsontario.ca/50mtp

Publicité par PubXpress