Après avoir ouvert il y a 40 ans Coifferie Internationale, la première boutique rendant accessible au grand public les teintures et produits capillaires professionnels, la famille Jimenez inaugure une deuxième succursale sous un nouveau concept interactif.

En trois mois, Pablo Jimenez et son fils Rafael ont investi 1,5 million $ aux Galeries de la Capitale, incluant l’ouverture de la nouvelle enseigne Blades Barbier en octobre dernier. Ces deux nouvelles boutiques – et salons de coiffure – permettent la création d’une quarantaine d’emplois.

Une première au Canada

Le concept « nouvelle génération » de Coifferie Internationale est maintenant dévoilé : un« Flagship Digital – L’Oréal Professionnel », en grande primeur au Canada. Coifferie Internationale propose à sa clientèle une boutique élégante – et un salon de coiffure – où féminité et technologie sont omniprésentes. Signé par la firme Parka Architecture, l’aménagement du nouvel espace de 2 400 pieds carrés intègre une gamme d’installations dynamiques incluant bornes interactives, affichage numérique et photobooth. Ces supports multimédias et le contenu qui y est diffusé sont une création de L’Oréal – leader mondial de la beauté – par l’entremise de l’application « Style My Hair », qui rend possible l’essai virtuel de nouveaux styles et couleurs de cheveux. Tout de noir et de rose, la boutique réserve une expérience avant-gardiste, des lignes exclusives de produits professionnels, ainsi que neuf postes de coiffure. #stylemyhair

La beauté au masculin

Désirant que l’homme ait lui aussi son propre repaire, Rafael et son père Pablo ouvraient en octobre dernier le salon Blades Barbier, un espace masculin qui regroupe plus de 5000 marques de produits professionnels et cinq postes de barbier. Inspirée des grands salons parisiens, la nouvelle enseigne propose un univers atypique dans lequel trône une moto flamboyante. Noir avec des touches boisées, le design de cet espace de 800 pieds carrés est aussi une conception de Parka Architecture. Le salon se distingue par les services qui y sont offerts – coupe, taillage, rasage à l’ancienne, exfoliation et traitements –, mais aussi par son volet « éducation ».

Un service personnalisé

« On est dans l’industrie depuis 40 ans et on peut affirmer avec certitude que le succès passe par un excellent service à la clientèle et par la qualité de l’expérience en boutique et en salon. C’est pourquoi nous consacrons beaucoup de temps et d’efforts à la formation continue de notre personnel », souligne Rafael Jimenez, fier de pouvoir compter sur le savoir-faire de spécialistes de l’industrie tels Franco, directeur artistique en coiffure, et Yvan, maître barbier.

La famille Jimenez : des bâtisseurs

Depuis l’ouverture de sa première succursale Coifferie Internationale à Place de la Cité, le 18 octobre 1977, Pablo Jimenez est fidèle à sa vision, soit celle du respect de la coiffure. Il a tenu à transmettre cette même vision à son fils Rafael, avec qui il opère maintenant quatre succursales et un comptoir sous trois marques : Coifferie Internationale, Blades Barbieret Colorsha. Connaissant une importante expansion depuis l’ouverture de Colorsha à Laurier Québec en 2012, l’entreprise familiale emploie aujourd’hui plus de 140 conseillers, coiffeurs et barbiers. Pionnière dans l’industrie de la coiffure et la vente de teintures et produits capillaires professionnels, la famille Jimenez a des projets plein la tête pour l’avenir. Une relève est d’ailleurs assurée avec la petite Maika, fille de Rafael, qui du haut de ses 4 ans se sent déjà prête à « être la patronne ». Tel père, tel fils…telle petite-fille !