L’AFPAD appuie le projet de loi sur la conduite avec facultés affaiblies

L’AFPAD appuie le projet de loi sur la conduite avec facultés affaiblies

L’Association des familles de personnes assassinées ou disparues appuie le projet de loi C-226 déposé par Steven Blaney visant le durcissement des peines pour les récidivistes de l’alcool au volant, afin de donner plus de latitude aux tribunaux pour accorder des peines plus sévères.

Conference-LoiAlcool039

Me Chrystelle Sary, vice-présidente de l’Association des Familles de Personnes Assassinées  ou Disparues (AFPAD)

 

Me Nancy Roy, Directrice générale AFPAD

Me Nancy Roy, Directrice générale AFPAD

Pour nos familles victimes de ces récidivistes du volant, il va de soi que le durcissement des peines viendra rassurer nos membres.

« Enlever la vie d’une personne avec les facultés affaiblies équivaut à un homicide involontaire, ainsi les peines doivent suivre; tuer avec une arme ou avec des facultés affaiblies arrive malheureusement au même drame. Nos familles sont marquées d’une sentence à vie et il est grand temps que le système judiciaire ait les outils pour responsabiliser les récidivistes »  affirme Nancy Roy, directrice générale de l’AFPAD.

À propos de l’AFPAD

Depuis sa fondation, il y a plus de dix ans, l’AFPAD représente plusieurs centaines de familles au Québec et entend poursuivre sa mission par le développement de nouveaux services et d’outils permettant ainsi à ces familles de briser l’isolement et de développer entre elles un lien de solidarité.

Site internet: www.afpad.ca