- Publicité par PubXpress -

Ce jeudi 8 septembre, vers 08 h 55 du matin, plusieurs appels sont entrés au centre de répartition 911 de la ville de Québec et qui mentionnent que de la fumée s’échappe de la toiture d’un bâtiment situé au 754 de la Rue Deligny, intersection Richelieu.

D’autres appels feront aussi mentions de flammes à l’arrière de cet immeuble à logements, sur la rue Richelieu, dans la haute ville, une construction en briques, adjacente à d’autres blocs.

La 1ère Alarme sera alors donnée à 08 h 55, pour un feu éclaté au 2e étage, les unités du Service d’incendies de la ville de Québec, confirmeront l’intervention nécessaire, au moment d’arriver sur place et les alarmes seront données les unes en arrière des autres, jusqu’à la quatrième, à 09 h 13.

La seconde alarme sera demandée à 09 h 00, puisque le feu est dans sa phase de propagation, à l’arrière de la bâtisse, qui contient plusieurs logements.

Les habitations voisines seront épargnées, grâce au mur coupe-feu qui les sépare et qui a fait son travail protecteur, cependant, il se pourrait que les fumées provenant du brasier, aient pu se faufiler, mais cette éventualité n’a pu être confirmée.

Plus de 40 pompiers seront affectés à l’évènement, pour un total approximatif de 15 véhicules ou plus, rassemblés dans un périmètre de plus ou moins 2 Km carrés.

Le logement dans lequel le feu a débuté, est très lourdement endommagé et l’arrière du bâtiment est en partie détruit par le sinistre, qui n’a fait aucunes victimes, puisque les résidents ont eu le temps d’évacuer avant la propagation de l’incendie.

Au moment de publier, les investigateurs du Commissariat aux Enquêtes Incendies sont sur les lieux et n’ont pas encore pu pénétrer à l’intérieur, vu que les pompiers procédaient encore à l’extinction des quelques petits petits foyers qui subsistaient, mais aussi, de par le fait des vérifications faites pour voir si le feu ne s’était pas propagé ailleurs.

France Voiselle, contactée par téléphone, ce vendredi 9 septembre, mentionnait que les investigateurs avaient trouvé la cause du sinistre, qui aurait trouvé son origine dans une prise électrique de la sécheuse, les dommages sont estimés à plus de cent mille dollars.

Sources : Annie Marmen et France Voiselle, du département de la Relation avec les Médias, pour le S.P.C.I.Q.

Reportage : Fabien Demarteau

Photos : Martin Delisle & Fabien Demarteau

 

Publicité par PubXpress